lundi 28 septembre 2009

Ci-gît.




La compagnie des arbres, c'est pas mauvais pour les morts.
D'abord ça chante dés qu'il y a du vent.
C'est plein d'oiseaux.
Ca arrête un peu la pluie et puis, si ça vous bouffe, on doit finir par se retrouver dans le bois.
Au fond, c'est pas plus mal.
Finir dans une étagère, un bureau, un crayon, où............. un lit.
Je trouve l'idée assez jouissive.

°koukou42°

3 commentaires:

  1. Reposer sous cet arbre extraordinaire, ce serait beau! Il est vraiment habité...
    Bisou
    Ondine

    RépondreSupprimer
  2. Ces arbres sont magnifiques, je les ai photograpier ce week-end; J'adore les arbres, les toucher, les sentir, c'est presque fusionel.

    RépondreSupprimer
  3. Sentir le grain du bois, les formes des l'écorces, sous les doigts,
    ces arbres que tu photographier qui on mainte vie humaine,
    semble contenir nombre de forme humaine,

    Pourquoi tant d'expression de l'éphémère de la vie et de sa fragilité dans les dernier post ?

    Je t'embrasse Philippe
    Jean-Claude

    RépondreSupprimer