samedi 26 septembre 2009

Gestes d'amour.



Donner ou non ses organes est une décision personnelle, qui ne répond qu'au choix de chacun, à son propre rapport au corps, au don, à la mort...
C'est parce que personne ne peut décider à votre place que l'on doit en parler et dire notre choix.
C'est le meilleur moyen de faire respecter notre volonté...et de respecter celle de nos proches.
Pour ma part, le choix est fait, une petite carte dans le porte-feuille afin que l'on sache que je suis pour.
N'ayant pu donner la vie de mon vivant, je trouve la démarche à mes yeux encore plus importante si je peux aider quelqu'un à vivre où survivre après mon trépas.

°koukou42°

5 commentaires:

  1. Absolument !
    Idem, j'ai une carte de donneuse depuis plus de 20 ans.
    On peut simplement rappeler qu'il est aussi possible de sauver des vies avec un geste tout simple. Don de sang... Plaquette etc...

    Ensuite, il suffit de se documenter et de se faire son propre avis en fonction de ses croyances et de son rapport à la mort, la maladie...

    De se sentir en accord avec sa décision quelle qu'elle soit.

    Bisou
    Val

    RépondreSupprimer
  2. S'est effectivement un choix personnel et il est important

    Je voudrais juste rappeler à VAL que le don du sang et ce qui est don de certain organe lier au don du sang nous est interdit en France ainsi que dans un certain nombre de pays ce due à notre orientation sexuel

    Je t'embrasse
    Jean-Claude

    RépondreSupprimer
  3. Ce que tu dis Patrice "n'ayant pu donner la vie de mon vivant,je trouve la démarche encore plus importante a mes yeux..." est magnifique

    Cela fait réfléchir sérieusement sur le don d'organe et sur la beauté du geste

    Je t'embrasse Patrice

    Sébastien

    RépondreSupprimer
  4. Oups!!!!

    Quel imbécile!!!!

    Je voulais dire Philippe!!!!!!!!!!!!!

    Désolé désolé désolé!!!!!!!

    Gros bisous,Sébastien

    RépondreSupprimer
  5. C'est ce que j'ai fait, puis incinération. Et bien souvent, je pense à donner de la moelle osseuse,mais j'hésite encore un peu, c'sqt ridicule !.
    Bisous,
    Serge.

    RépondreSupprimer