vendredi 4 septembre 2009

La rosée de soleil.




Un bouche à bouche
Nos lèvres scellées
L’une à l’autre,
Nos souffles,
L’un dedans l’autre
Nos langues,
Serpents se glissent à l’interstice.

Lutte aérienne, corps qui se frôlent
Sexes gonflés qui montent, s’affolent
Commence alors les sensations,
Au long du cou,
Au long du dos,
Vibrent les corps, vibre la peau.

Mes dents mordillent un téton.


On se cheville corps à corps
Et on s’envole,
Soudés, scellés, plaqués, encastrés…
Et on jouit,
Abasourdis…


Au creux de toi
Dedans tes bras
Mon corps, enrubanné d’odeurs
Emprisonné dans ta chaleur
Se rétracte
Et se contracte.

Tu es la rosée de soleil.

°koukou42°

3 commentaires:

  1. Voila un texte tes suggestif qui procure autant de sensations dans la tete que dans le corps...

    On en redemande ;)

    Sébastien

    PS:je te remerçi pour tes passages et tes coms sur mon blog

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Je découvre ton blog par le lien de Sébastien...
    Tes écrits sont très beaux!
    Au plaisir de te lire...
    Bisou
    Ondine

    RépondreSupprimer
  3. Très beau texte, plein de sensation, et de choses que j'aimerais vivre à nouveau...

    Bisous
    Jean-Claude

    RépondreSupprimer