samedi 5 septembre 2009

Parce que...



Parce que mes mots peuvent être de trop...
Parce que les pensées qui suintent de mon être peuvent être de trop...
Parce que mes écrits peuvent être de trop...
Parce que ce que je suis peut être de trop...
Parce que mon comportement peut être de trop...
Parce que, je suis tel que je suis, entier...
Dans le début d'une relation que ce jour mon coeur est seul et de suie.

°koukou42°

3 commentaires:

  1. Mais non tu n'es pas "de trop"!...Et on n'aime jamais "de trop"?...
    Mais un coeur "trop" sensible peut être parfois incompris?
    Reste toi, surtout!
    Bisou Ondine

    RépondreSupprimer
  2. Rien n'est de trop quand on est soit même.
    Et quand on aime, l'autre est à accepter dans son entier, et c'est pas la peine d'essayer de le changer ou de ce changer pour l'autre, on est qui on est, certes il est possible d'évolué, mais pas de changer pour être plu soit.

    Et l'envolé lyrique du cœur au début d'une relation peut parfois être mal comprit...

    Bisous
    Jean-Claude

    RépondreSupprimer
  3. Il y a des jours comme ces mots là résonnent en soi...J'aime cet écrit...Il me ressemble un peu....peut-être.

    RépondreSupprimer