mardi 6 octobre 2009

Samedi soir.




18 heures.
Deuxième rendez-vous.
Chez lui pour l'apèro.
Discutions, rires, découvertes de nous.
Flirt.
Envies de le toucher.
Puis
"
"
"
"
"
"
"
"
"
Câlins sur la banquette.
Le temps passe sur nos caresses, nos baisers.

J'embrasse son torse. Je m'apaise contre lui, mon coeur se calme, passe le temps, le rythme cardiaque se ralentit, systole, beaucoup de temps passe, un temps fou, dyastole, tellement calme maintenant que je crois que mon coeur s'est arrêté pour de bon.
Il s'endort sur mon épaule, peau à peau perlant d'aller plus loin.
J'embrasse son torse.
Qu'il fait bon être contre lui.
23 heures.
Je rentre chez moi, en mode éthéré.


° koukou42 °

4 commentaires:

  1. Et revoila ton coeur entre deux parenthéses
    ;o)

    Bises

    Niko

    RépondreSupprimer
  2. et bien et bien!!!!

    Tes samedis soir me semble etre bien occupés :)

    Bisous Philippe

    Sébastien

    RépondreSupprimer
  3. Moment hors du temps, de tendresse pure, de deux coeurs qui s'étreignent dans une infinie douceur... Que c'est beau!

    Bisou
    Ondine

    RépondreSupprimer
  4. Et pas de petit dej au lit le dimanche matin ?
    ;o)

    Bisou

    Val

    RépondreSupprimer