jeudi 14 janvier 2010

Les thanatonautes.



L'homme a tout exploré : le monde de l'espace, le monde sous-marin, le monde souterrain ; pourtant il lui manque la connaissance d'un monde : le continent des morts.
Voilà la prochaine frontière.
Michael Pinson et son ami Raoul Razorbak, deux jeunes chercheurs sans complexes, veulent relever ce défi et, utilisant les techniques de médecine mais aussi d'astronautique les plus modernes, partent à la découverte du paradis.
Leur dénomination ? Les thanatonautes. Du grec Thanatos (divinité de la mort) et nautès (navigateur).
Leur guide ? Le livre des morts tibétain, le livre des morts égyptien mais aussi les grandes mythologies et les textes sacrés de pratiquement toutes les religions qui semblent depuis toujours avoir su ce qu'étaient le dernier voyage et le «véritable» paradis. Peu à peu les thanatonautes dressent la carte géographique de ce monde inconnu et en découvrent les décors immenses et mirifiques. Le mot terra incognita recule en même temps que, jour après jour, on apprend ce qui nous arrive après avoir lâché notre dernier soupir.

°koukou42°

2 commentaires:

  1. Bien sur... après...je lis depuis très jeune sur l'ésotérisme, les esprits, la communication avec les personnes disparues ( d'ici ) et beaucoup d'autre sujets.
    En 77, je suis allé sur la tombe d'Alan Cardec, au père Lachaise, lui demander de m'aider à trouver un travail, fraichement débarqué à Paris. Comme le veux l'usage, on caresse son bras, en lui promettant des flaurs, si le vœux se réalise. Ce n'est que quelques années plus tard, en passant à Paris que j'ai mis une rose, je n'avais pas oublié ma promesse, ni la réalisation de mon voeux à l'époque.
    Bisous,
    Serge.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Philippe pour ton résumé qui me donne envie de lire ce livre...
    (J'ai offert à ma Maman le Livre des Morts tibétain)...

    Bisou
    Ondine

    RépondreSupprimer