dimanche 3 janvier 2010

A vous.



Vous avez marché devant mon regard
Comme un fabuleux cadeau du hasard
Je veux prendre votre si doux visage
Pour voir si vous n’êtes pas un mirage.

Mes yeux se voilent de pleurs pour vous
Mon cœur flanche pour vous, amant doux
Mes nuits sont tristes et ternes sans vous
Sans tous ses moments tendres et doux.

Quand je suis tout contre vous Patrick
Le feu de votre corps m’attise ;
Mon corps est une plaque tectonique
Qui me mène vers vous comme une brise.

Ceci ne sont que quelques mots
Pour vous dire : Tu es ma lumière
Une goutte d’eau qui désaltère
L’étincelle qui me rend plus beau.

°koukou42° (à Patrick)

2 commentaires:

  1. C'est une bien belle et tendre déclaration...et ta nouvelle image aussi...Oui "les mots peuvent tout"!
    Bonheur à tous les deux
    Bisou
    Ondine

    RépondreSupprimer
  2. Que c'est Zoli, d'Aimer !.
    Bizou Serze.

    RépondreSupprimer