mardi 28 août 2012

Partie de campagne.


                                                    Sur la berge d’une mare
                                                    Se dandine Monsieur canard
Suivit par une grande libellule
Qui survole des russules
Dansant autour d’un nénuphar
Une ribambelle de têtards
Ennuyaient une demoiselle
Qui s’endormait au soleil.
°koukou42°






9 commentaires:

  1. parfois se sont ,les simples chose,qui font le bonheur!
    avons nous le temps de la contemplée la nature !
    sans elle nous ferions quoi...?
    pas grand chose...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet Cagou, dans notre monde où il nous en faut toujours plus, la plus part des gens ne savent pas où plus regarder la nature et ses bienfait.
      Philippe.

      Supprimer
  2. J'adore tes photos et tes mots qui les accompagnent. J'aime beaucoup l'angle de prise de vue de la libellule.La nature , un merveilleux théatre de la vie.Bel après midi Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Erato, lorsque j'ai vu et me suis approché très près de cette grosse libellule, j'ai vraiment crues qu'elle était accrochée morte au bout de cette branche. Que nenni, une fois immortalisée et dans un vrombissement elle partie vers d'autres ailleurs.
      Philippe.

      Supprimer
  3. Ces petits riens qui font notre bonheur. Merci Philippe
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Jackie, lors de mes balades la moindre petite rencontre même avec un être du minuscule font mon bonheur pour la journée.
      Philippe.

      Supprimer
  4. Merci Philippe pour ce charmant ballet de campagne
    Tes mots illustrent gaiement tes magnifiques photos
    Bisou

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Philippe,
    Enfin me voici ! Je me suis un peu perdue dans l'effervescence de l'été, et n'ai pas toujours rendu les visites fidèles qui m'étaient offertes ... pardon !
    Je publie demain le dernier tac au tac avant mon départ pour plusieurs semaines de vacances.
    Je me réserve quelques jours pour ces lectures restées en suspens et pour prendre le temps de laisser un petit mot à chacun de vous ...
    Après ce petit bain au milieu des petites merveilles de la nature, je continuerai tranquillement ma promenade chez toi ...
    Je t'embrasse, Plume .

    RépondreSupprimer
  6. Mais non loin se tenait
    Un séduisant héron
    Que la belle faisait rêver
    Délicieusement en secret
    Alors d'un coup de bec
    Il transperça aussi sec
    Ces joyeux polissons
    Et en fit un bon gueuleton !

    J'ai adoré...adOOOOOOOOOré !!!
    Que ta journée soit aussi douce et radieuse que cet adorable poème : sabine.

    RépondreSupprimer