mercredi 26 septembre 2012

Pluie d'automne.

Blanche est la nuit
Dans la ruelle sombre
Où, il s’ennuie
Seul, sans son ombre.

Avançant avec prudence
Avec le bruit de la pluie
A petit pas, il avance
Sur les pavés de Paris.

Triste est le pas de l’homme
Qui peu à peu décroît
Triste la pluie d’automne
Qui accompagne son pas.

°koukou42°


6 commentaires:

  1. Très joli poème , mélancolique comme un jour de pluie.Belle soirée, bises Philippe

    RépondreSupprimer
  2. il pleut à l'instant chez moi aussi.. un peu triste ce poème non? très beau toutefois.. bisous Philippe..

    RépondreSupprimer
  3. Une très belle photo...
    Belle soirée Philippe

    RépondreSupprimer
  4. il est mélancolique ce beau poème de l'homme solitaire

    bisous fleuris pour toi Philippe

    RépondreSupprimer
  5. En effet, la mélancolie planait sur ma vie lorsque j'ai écrit ce texte il y à quelques année en arrière.
    Les jours de pluie sont toujours un peu mélancolique...

    Philippe.

    RépondreSupprimer
  6. Quels beaux reflets sur les pavés de Paris
    Ton poème exprime bien le spleen qui nous envahit les jours de pluie
    et la mélancolie de l'automne
    Bisou Philippe

    RépondreSupprimer