mardi 2 octobre 2012

Langue de vipère (où du moins de couleuvre).

Lovée au faîte d’un muret 
A la mi-ombre, me reposais 
Star !  Photographier, me laissais 
Puis prestement ;  vive, je filais.


°koukou42°



8 commentaires:

  1. belle opportunité pour le photographe et le poète par la même occasion.. ça pique ça non? bisous PHilippe..

    RépondreSupprimer
  2. Ca morsure n'est pas vénéneuse.
    Une belle rencontre.

    Philippe.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai du mal avec les reptiles... Belle photo. Merci

    RépondreSupprimer
  4. Philippe, j'aime tous les animaux mais les rampants me fichent la trouille , je ne peux même pas regarder

    bisous vite vite (rires)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne craint pas spécialement, mais j'avoues tout de même que lorsque qu'elle ensauvée un frisson ma parcouru les bras.

      Philippe.

      Supprimer
  5. Ta photo est belle
    Je suis du signe du Serpent
    mais ta couleuvre m'impressionne :)
    Bisou

    RépondreSupprimer
  6. Pour toi c'est une aubaine!
    J'espère que ce n'est pas une vipère et qu'elle est partie bien loin!!!
    Bonne soirée Philippe

    RépondreSupprimer
  7. En effet, elle m'attendait posée dans son écrin de feuilles.
    C'est une vipère verte et jaune.

    Philippe.

    RépondreSupprimer