vendredi 5 juillet 2013

Toi et moi : vingt ans.

Sans mots, fidèlement
Dans ton habit bleuté
Et ce durant vingt ans
Tu m’as accompagné.

De déménagements
En différentes régions
Tu étais là, présent
Toujours à la maison.

Hélas, passe le temps
Raccourcissant nos vies
Notre usure se hâtant
Tout petit à petit.

Lors d’un réchauffement
Ton sort était jeté
Dans un grésillement
Tu avais trépassé.




°koukou42°

2 commentaires:

  1. Un poème adorable ...... On s'y attache à ces utilitaires de la vie courante!!
    Belle soirée, bises Philippe

    RépondreSupprimer
  2. Très utile au vu de mon niveau de préparateur culinaire. Pas sûr que le nouveau venu plus perfectionné dure aussi longtemps.

    Philippe.

    RépondreSupprimer