lundi 16 décembre 2013

Un temps passé.

Sise sur le bord de l’ancienne voie
J’eus un temps passé, beaucoup de gloire
La vie battait pleinement sous mon toit
Par tant de gens allant à la foire

J’étais une halte très agréable
Où l’on s’arrêtait pour bien se reposer
Faire bombance à ma bonne table
Et boire de bons crus pour se désaltérer

Ce temps lointain n’est plus d’actualité
Sur le chemin plus de circulation
La vie ma bien lentement abandonnée
Activant ainsi ma dégradation

A ce jour, nul ne se souvient de moi
Eventrée, le vent m’emplit de ses sons
Je suis passée de vie à trépas
Moi la belle auberge de renom.





°koukou42°


13 commentaires:

  1. La mémoire des vieilles pierres est bien connue, parfois certains savent les écouter et leurs redonner vie.

    Bises Philippe, Sébastien

    RépondreSupprimer
  2. Ton poème est superbe. Mémoire de pierres qui savent conter leurs histoires parce que ton regard les a flattées.
    Douce soirée, bises Philippe

    RépondreSupprimer
  3. ❀ ❀ ❀
    Bonjour et MERCI Philippe pour ce superbe partage en poésie !
    J'aime énormément !

    Je t'embrasse bien FORT !
    Bonne continuation !
    ❀ ❀ ❀

    RépondreSupprimer
  4. J'aime les vieilles pierres et l'histoire qui en découle ici bravo !

    RépondreSupprimer
  5. très joli poème qui redonne vie à cette auberge abandonné
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais si c'était une auberge, mais les pierres m'ont parlées.

      Philippe.

      Supprimer
  6. De jolis mots et des photos qui rappellent que cette vieille auberge n'a pas tout à fait disparue !
    Bonne soirée - bises
    Monelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une ruine sur les bords d'un chemin. Peut-être une auberge...
      Les pierres ont une mémoire, écoutons les.

      Philippe.

      Philippe.

      Supprimer
  7. belle collection de coloquinte ,agréable soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue la griffe du loup en cet univers qui est le mien.

      Philippe.

      Supprimer
  8. ❀ ❀ ❀
    MERCI pour ta visite et tes gentils mots sur mon petit blog ce mardi
    GROSSES BISES d'Asie pour toi Philippe et
    Bonne journée !!!
    ❀ ❀ ❀

    RépondreSupprimer
  9. Les ruines sont des lieux de mémoire
    Mais aussi de réprobation notoire
    Quoi ! je ne suis plus que déchéance
    Vieilles pierres en folie, en démence
    Pourtant au temps de ma splendeur
    J'en ai régalé, ventres en cœur

    Merci de m'avoir à ton tour régalée de tes belles rimes
    Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer