jeudi 30 janvier 2014

« Nouveau » compagnon de nuits.

L’envie d’un tous « nouveau » compagnon
A fait son chemin depuis un moment
Nous ne sommes plus à l’unisson
De notre séparation il est grand temps.

Voilà, j’ai envies de changement
D’un « nouveau » qui égayera mes nuits.

Tu as partagé mes rêves dix ans
Ainsi cesse notre chemin de vie.

Je te remplace par un plus jeune
Plus grand, large et plus mœlleux
Un dans l’air du temps, beaucoup plus fun
Et mes nuits brilleront de mille feux.

A ce « nouveau » de prendre ta place
Pour j’espère les dix ans à venir.

Mes nuits seront première classe
Mes maux de dos que d’anciens souvenirs.





°koukou42°

17 commentaires:

  1. ❀✻❀ ✰ ✰ ✰ ❀✻❀
    Coucou !
    Voilà un renouveau en ce début d'année qui va t'apporter de bonnes, très bonnes nuits ! C'est EXTRA !!!
    J'adore ta poésie !!!!
    Merci pour ce partage.
    GROS BISOUS et bonne fin de semaine !!!
    ❀✻❀ ✰ ✰ ✰ ❀✻❀

    RépondreSupprimer
  2. bien tourné je me demandais ?
    mais à moitiè lu j'ai compris et je suis d'accord avec toi il était temps de changer (MDR)
    bisous

    RépondreSupprimer
  3. C'est ce que j'ai dit à ma maison quand j'ai décidé de la vendre mais j'ai été plus fidèle que toi ... 25 ans !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Très amusant cette manière de personnifier ton matelas, j'ai adoré !
    Belle nuit alors avec ton nouveau !
    Joëlle

    RépondreSupprimer
  5. Invitation - F
    Je suis brésilien.
    Passé à lire ici, et visiter son blog.
    J'ai aussi une, seulement beaucoup plus simple.
    'm vous invite à me rendre visite, et si possible suivre ensemble pour eux et avec eux. J'ai toujours aimé écrire, d'exposer et de partager mes idées avec les gens, sans distinction de classe sociale, la croyance religieuse, l'orientation sexuelle, ou de l'ethnicité.
    Pour moi, ce sera notre intérêt est un échange d'idées, et, pensées.
    'm il ya dans mon espace Bêta, vous attend.
    Et je suis déjà à la suite de votre blog.
    Force, la paix, l'amitié et le bonheur
    Pour vous, un câlin du Brésil.
    www.josemariacosta.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour José Maria et bienvenue en cet univers.

      Philippe.

      Supprimer
  6. Coucou Philippe,

    Belle manière d'évoquer ton changement de matelas, rire!
    J'espère pour toi qu'il est à mémoire de forme c'est le top dans le matelas.

    En tous les cas tu m'as fait douter au départ, puis j'ai vu la photo..Chapeau c'est bien tourné...

    Bisous et à bientôt dans nos mots

    EvaJoe

    RépondreSupprimer
  7. Il est à mémoire de forme, mais pas celui où tu semble dormir sur un nuage, mon banquier ne voulait pas avant six mois, et il y avait urgence.

    Philippe.

    RépondreSupprimer
  8. Une jolie façon d'accueillir ce nouveau compagnon par des vers bien choisis . Arrivé à la fin j'ai souri en voyant la photo .
    Bonne soirée
    Jazzy
    Désolée je n'arrive pas à mettre le commentaire avec wordpress d'où l'anonyme

    RépondreSupprimer
  9. Une manière bien poétique pour évoquer le changement de ton matelas.J'ai souri en voyant la photo.Bravo pour ton humour! Je te souhaite de belles nuits moelleuses.
    Belle soirée, bises Philippe

    RépondreSupprimer
  10. L'année du Cheval étant celle du changement cela confirme !... fais de beaux rêves dans ton new lit douillet.

    RépondreSupprimer
  11. bon alors il est doux et confortable ton nouveau compagnon
    bisous

    RépondreSupprimer
  12. bon il est comment le nouveau compagnon doux et confortable
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il fera l'affaire. Essayer c'est l'adopter.

      Philippe.

      Supprimer
  13. un matelas c'est très important il faut qu'on y soit bien le mal de dos peut en dépendre

    RépondreSupprimer
  14. Une bien belle façon de célébrer ton nouveau compagnon.. Bravo Philippe et merci
    Bises

    RépondreSupprimer
  15. Certaines ruptures s'imposent... Surtout lorsqu'on en a... Plein le dos !!

    Bravo, Philippe, pour cette évocation bien menée et amusante.

    Bisous et que tes nuits soient douces, dorénavant...
    Cathy.

    RépondreSupprimer