mardi 11 novembre 2014

La tétine.


Quand  tu réclames la tétine  
Ecume aux lèvres ; tu salives  
Et consciencieusement tu t’actives ; 
Bien humectée, elle se satine  

De tes douces sucions tu l’affines 
Comme le fuseau de la cive  
Ta bouche corolle comme l’ive  
Se faisant de plus en plus fine  

Ton fort entrain enfiévré dessine  
En moi une envie non fictive 
De libérer la liqueur divine  
Pour combler ton envie très vive.   


°koukou42°

13 commentaires:

  1. (^‿^)❀
    Coucou et merci pour ce poème qui m'a fait sourire ! :o)
    J'adore !!! :o) :o)

    GROS BISOUS D'ASIE

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Rien à voir avec l'enfance, cette tétine ne regarde que les adultes. ;)
      Voir le libellé de ce poème.

      Philippe.

      Supprimer
  3. Un petit bébé dans ton environnement a sûrement aidé à ce joli poème !!
    Bonne journée - bisous
    Monelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela serait plutôt un grand "bébé" et très adulte qui aurait pu être l'instigateur de ses mots.
      Voir le libellé de ce poème.

      Philippe.

      Supprimer
  4. Très sensuellement érotique
    Merci de ce morceau choisi
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Pas enfantin du tout ! c'est comme les sucettes de France Gall, lol !
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  6. Osé, mais tout en finesse et en délicatesse...

    Bisous, Philippe.

    Cathy.

    RépondreSupprimer
  7. Inspiré par…je ne sais mais belle inspiration
    Merci Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que l'inspiration vient un peu d'un texte du nouvel album de Jean-Louis Murat.

      Philippe.

      Supprimer
  8. (•ิ‿•ิ)✿

    Un petit bonjour amical chez toi Phil !

    ❀ Bon dimanche à vous deux !
    BISOUS D'ASIE !!!!

    RépondreSupprimer